Se connecter

S'inscrire

Fabriquer son vidéoprojecteur pour une quarantaine d’euros et un peu d’huile de coude ! :-)

Tu n’as pas beaucoup d’argent mais un peu de place et une ou deux heures à perdre ? Ce projet est fait pour toi.
Testé et approuvé il y a 10 ans et réitéré avec succès ces derniers jours !

DSC01547


1 - Comment ça marche ?

La recette est simple : on démonte un écran LCD pour n’en garder que la dalle de pixels ainsi que tout le système électronique et électrique de l’écran qui permet de la faire fonctionner.

_DSC7275
On pose ensuite la dalle de pixels sur le rétroprojecteur. Comme elle est transparente et que d’habitude, elle est rétro-éclairée avec des petits néons ou des petites LEDS, là, elle devient alors rétro-éclairée par le rétroprojecteur et permet d’afficher le rendu de l’écran sur un mur comme le ferait un transparent papier classique.

_DSC7277

À titre d’info : je suis tout sauf un génie. Je n’ai rien inventé et, à l’époque, j’avais allègrement pompé allinbox.com et les joyeux forums d’hardware.fr.


2 - "Mais à quoi il peut bien servir ton projecteur de 3 mètres cubes ?"

Eh bien, vu son prix :

  • Aux petits budgets qui veulent commencer la vidéoprojection à pas cher : en extérieur par exemple, pour faire du Projection Mapping (cf Tuto de Kilian).
  • À des soirées et fêtes où l’on n’est pas sûr de retrouver son matériel entier le lendemain

3 - Pour mener ce projet à bien, voilà ce qu'il te faut

  • Un rétroprojecteur qui fonctionne
  • Un écran plat de PC de bureau, idéalement de 15 pouces ou moins au format (4/3). Ça peut être plus grand, ce n’est pas grave mais juste un peu plus encombrant.
  • Un ou deux petits ventilateurs récupérés dans des vieilles unités centrales d’ordinateurs par exemple

Bon à savoir :
Pour le choix du rétroprojecteur, il doit forcément projeter la lumière du dessous et non du dessus comme c’est le cas pour les derniers rétroprojecteurs ultra plats sortis dans les années 2000, à leur apogée ^^.
Pour l’écran plat, souvent, certains sont considérés comme HS alors que c’est seulement le rétro-éclairage qui a rendu l’âme. Si vous en avez un dans ce cas-là, prenez-le, ça fonctionnera pour nous aussi.
à peu près n’importe quel écran devrait faire l’affaire.
Dans tous les cas, la surface d’affichage de l’écran sera sans doute plus grande que celle du rétroprojecteur. On n’utilisera donc qu’une partie de l’écran.


4 - "Mais où je trouve tout ce matos moi ?"

Je ne pourrais que trop te conseiller de demander à tes proches ou de fouiller par toi-même dans ton Emmaüs local ou chez notre ami leboncoin.fr.
Pour ma première expérience, en 2005, j’avais dégoté un écran soit-disant cassé d’un copain et un rétroprojecteur via le boulot de mon père.
Autant dire qu’en 2015, les écrans 15 pouces et les rétrojecteurs qui dorment dans les placards doivent être légion.
Pour l’expérience réitérée en février, j’ai recyclé l’écran plat familial et acheté un rétroprojecteur à Emmaüs aux Essarts (Vendée) pour 25 €.
Les boutiques de matériel d’occasion du genre EasyCash, CashConverters etc… pourraient peut-être t’aider aussi.


5 - On passe au démontage !

Au niveau du rétroprojecteur : pas d’inquiétudes, il n’y a rien à faire ! :-).
Pour l’écran, il va falloir le démonter pour lui enlever son système de rétro-éclairage sans casser le fonctionnement de l’écran.

Ici : pas de mode d’emploi : chaque écran a son fonctionnement mais globalement, rien de sorcier là-dedans.
Astuce : prendre des photos pendant le démontage peut être bien utile pour soulager votre mémoire et ne pas oublier des pièces ou cables à rebrancher. Tu devras d’ailleurs sans doute déconnecter quelques les nappes puis les reconnecter par la suite.


6 - Précautions d’usages

La dalle de ton écran va avoir tendance à chauffer à cause de la chaleur dégagée par la lampe du vidéoprojecteur. Dans ce cas-là, un petit ventilateur d’ordinateur voire deux, disposés sur les côtés de la dalle et soufflant dessus seront les bienvenus. Si tu ne le fais pas, tu devrais vite voir apparaître des tâches sur votre écran LCD qui indiquent une température trop élevée et la fin anticipée de la vie de l’écran,

Pour gagner en sécurité, il faut isoler le circuit d’alimentation de ton écran plat, car , une fois démonté, il est à l’air libre et on a vite fait d’aller toucher le mauvais condensateur qui nous fera faire trois tours de la terres en une demi-seconde.

 


7 - Améliorations possibles

Pour gagner en luminosité, tu peux essayer de cacher la lumière qui interfère entre l’écran et la loupe de projection,en couvrant le rétroprojecteur d’un tissu ou d’une boîte prévue à cet effet.

Tu peux aussi démonter le rétroprojecteur et bricoler une lampe encore plus puissante :-). Attention : veille à ce que l’alimentation du rétroprojecteur suive aussi :-).


Fabriquer son vidéoprojecteur pour une quarantaine d’euros et un peu d’huile de coude ! :-)

Réalisé par , mise en ligne le 3 avril 2015 - Dernière modification : 3 avril 2015

Ce projet a été réalisé sous licence Free to beer
Documenter